الرئيسية » » Khalid Bayi … Cantique des lettres

Khalid Bayi … Cantique des lettres

كتبـه said fardy الخميس، 2 نوفمبر 2017 | 4:31:00 ص

تشكيــل..
الفنان التشكيلي خالد باي
الوقائـع الفنيـة
Khalid Bayi au musée du Patrimoine Amazigh à Agadir

 Cantique des lettres

Le Musée Municipal  du Patrimoine  Amazigh à Agadir organise l’exposition
«cantique des lettres» de l’artiste peintre et sculpteur Khalid Bayi  du 10 au 31 novembre 2017, et ce à l’occasion du 42ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte

Par:Hasssan Moutaki


Cette exposition révélera au visiteur le secret de ses compostions tridimensionnelles ainsi que ses peintures lyriques ,dont les racines sont ancrées dans notre riche histoire  mystique et qui s’impose, aussi bien dans le monde arabe qu’à l’international, grâce à l’apport de cet artiste polyvalent qui n’arrête pas d’étonner par un savoir faire bien soutenu
Cette exposition porte sur une  thématique qui nous rappelle  le chef-d’œuvre de poésie mystique de Farîd al-Dîn Attâr qui chante le voyage lumineux  de milliers d’oiseaux en quête de Sîmorgh,manifestation visible du Divin:«Cantique des Oiseaux »:Lorsque les cultures voyagent  Un voyage spirituel et artistique à travers les lettres et les traces, qui se sont progressivement révélées dans leur profondeur,le temps d’un moment,d’un état d’âme ,ou encore d’une jouissance visuelle


Lauréat de l’Ecole Supérieure des Beaux Arts de Casablanca, Khalid assure le prolongement qualitatif de la peinture gestuelle par la pratique de la sculpture et du relief  sur divers matériaux pour revisiter la mémoire symbolique de la lettre-trace. Il maîtrise la poétique de la lettre jusqu'à délivrance, jusqu'à en faire jaillir des compositions insolites et des architectures  souples et rythmées. Sa sculpture monumentale est vouée à plusieurs possibilités d'expression par écart et détournement.Ainsi, khalid opte pour le travail sur plusieurs supports, ses matières de prédilection
 Sur son œuvre polyformes ,Dr.Abdellah Cheikh, critique d’art, a écrit:«Artiste chercheur et attaché à la dimension alchimique de la matière, Khalid explore l’espace indéterminé entre peinture et sculpture. Il affronte  tous les supports avec une énergie et une hypersensibilité à l’instar des artistes émérites. L’enjeu est de  valoriser d’avantages les  structures rythmiques et les traces archétypales de  la lettre pour  scruter  les univers  d'imagerie et de rêverie
 En effet, l'obsession  de la lettre  symbolique et  tridimensionnelle apparaît comme nouvel  alphabet visuel selon la perception esthétique de  l’artiste. Alphabet  détourné qui fonctionne comme une  nouvelle conception de l'être par rapport à l’immensité de  l’univers voué à  une sorte de plénitude mystique voire spirituelle …Du point de cet univers labyrinthique, l'infini invite à l'imagination et au recueillement: Une cartographie riche en matière de plasticité au sens propre du terme.»
 Et d’ajouter :«Les sculptures gigantesques  et les compositions picturales  connotatives se veulent des signes-symboles et des graphismes  ésotériques dont les textures reposent  sur l'ambivalence du profane et du sacré  connotant l’élévation et la transcendance. Certes, cette démarche sculpturale renvoie  au  monde  invisible du dedans et à la nécessité intérieure
Sculpteur  et peintre novateur,Bayi  interprète avec spontanéité  la rhétorique de la lettre, mais aussi, et très souvent, avec adresse et doigté. Il met en relief le pouvoir  énigmatique et fascinant de la sculpturalité. Sur le fond de l'œil du peintre et du sculpteur, cet artiste polyvalent  exploite si bien  l’essence de  la pictographie arabe. Il explore de nouvelles techniques de travail sculptural, en surpassant   les procédés classiques et conventionnels de la calligraphie pour s'orienter vers un traitement gestuel, la lettre personnalisée. Il est à  souligner  que l’artiste plasticien Khalid Bayi
 (vit et travaille à Casablanca) a  exposé récemment ses œuvres récentes à  laVilladesArts de Rabat, l'Université  Mondiapolis ( Nuacer/Casablanca)  ainsi qu’à Sharjah à l'occasion de la  5ème édition de la Biennale  Internationale de la Calligraphie Arabe Charika (Emirats Arabes Unis) et bien d’autres encore

0 التعليقات:

إرسال تعليق

افتتـاحيـة

افتتـاحيـة
الوقـائـع بـريـس

الأدب في زمن جائحة كورونا

الأدب في زمن  جائحة كورونا
Culture

جديد السوبرانو حصريا لمع فنان

القبح في أكبر تجلياته

القبح في أكبر تجلياته
مقـــالات الــوقائـــع

الشــعيــبيــة طــلال المــلــكــة

كثير: لبابة ظلت ملتصقة بقضايا المرأة

كثير: لبابة ظلت ملتصقة بقضايا المرأة
MAROC ARTS PLASTIQUES

أحمد الشرقاوي ... المضيء المعتم

أحمد الشرقاوي ...  المضيء المعتم
زوووم

MICRO CHAAB

MICRO CHAAB
ميكــرو الشعــب

الفقيـه محمـد البصـري

الفقيـه محمـد البصـري
مــدارات

عصفورة الرقراق بهيجة إدريس

بعمرانت وأول فيديو كليب لها

بعمرانت وأول فيديو كليب لها
Music

maafennan

الزنيتي رجل مباراة الرجاء ومازيمبي

الزنيتي  رجل مباراة الرجاء ومازيمبي
Foot

PASSION FOOT

الرجاء العالمي في المربع الذهبي

الرجاء العالمي في المربع الذهبي
Foot

تجربة إبداعية موسومة ب"العبور"

تجربة إبداعية موسومة ب"العبور"
MAROC ARTS PLASTIQUES

الفنانة زهيرة والمجال المغربي الأمازيغي

الفنانة زهيرة والمجال المغربي الأمازيغي
MAROC ARTS PLASTIQUES

لماذا لم يعد المغاربة يذهبون إلى السينما؟

لماذا لم يعد المغاربة يذهبون إلى السينما؟
ملف الوقائـع الأسبوعي

تابعوا الوقائع على فايسبوك

المتابعة بالبريد الإلكتروني

الوقائع بريس

مـن هنـا يبـدأ الخبـر الفنـي مـن الوقائـع بريـس ..

لمـاذا الوقـائـع بـريـس؟

مـن نحـن؟