google.com, pub-6282892942598646, DIRECT, f08c47fec0942fa0 Nuit artistique sous le signe ... Seuil | الـوقـائـع بـريــس
الرئيسية » » Nuit artistique sous le signe ... Seuil

Nuit artistique sous le signe ... Seuil

كتبـه said fardy الاثنين، 20 نوفمبر 2017 | 4:38:00 ص

تشكيــل..
الوقائـع الفنـي
A la galerie Akwas d’Azemmour 
"Nuit artistique sous le signe "Seuil 
Dans le cadre des nuits des galeries initiées  par le ministère de la culture , la Galerie Akwas  d’Ezemmour dont le fondateur est  l’artiste plasticien  de renom Abderrahmane Rahoule abritent  du  17 novembre au  9 décembre 2017 des  tableaux  illustres  d’un collectif d’artistes sous le  signe révélateur à plusieurs titres : «  seuil ». Il   s’agit d’une initiative prise  en partenariat avec l’Association Amis des Beaux Arts «  ABA »   faire valoir les œuvres  les plus représentatives  de Adil Mssellek,  Faycal Ammor, Tarik Boutahar, Esther Suissa, Omar Natali, Youssef Aouzal
 Hassan Nour                   
Sur cette exposition exceptionnelle, Adil Mssellek, président de l’association Amis des Beaux Arts « ABA »  nous a confié : « Je tiens à saluer vivement et chaleureusement notre père spirituel Abderrahmane Rahoule qui a assuré le montage de cette exposition créative dans le cadre des nuits des galeries.Nous sommes animés par la volonté arrêtées de faire connaitre     la démarche créative  de tous les artistes participants qui, grâce à  leur dynamisme, à leur  engagement citoyen et à leur dévouement pour les nobles idéaux de l’humanité, ont contribué activement  au développement artistique citoyen , apportant  leur  pierre à l'édifice, celui du Maroc moderne, développé, riche de l'apport de l'ensemble des ses composantes. »
 A cet effet,  le collectif  «ABA »  poursuit sa marche soutenue et rationnelle sur la voie de la réalisation  des projets culturels et  artistique en partenariat avec tous les acteurs concernés à travers notamment une mise en œuvre optimale des  manifestations créatives dédiées  à la création de richesse immatérielle. Ce genre  d’actes   événementiels  joue  un rôle primordial à ce niveau, en s'employant à développer chez les nouvelles générations  l'esprit d'initiative et la faculté d’améliorer davantage la démarche créative. Il est, à ce titre, essentiel d'inclure la culture  participative  dans les processus d'acquisition du savoir et du savoir- faire.
Un  collectif  d’artistes plasticiens  de référence  a bien voulu  rendre un hommage appuyé à  la création d’une grande valeur montante, tous styles et tendances  confondus. Il  mesure à sa juste valeur l'importance du rôle que la création artistique n'a cessé de jouer, en tant que partie prenante de l'action culturelle dans le développement intégré et durable, et en apportant une forte contribution au processus d'édification du Maroc moderne
Grâce à la qualité de  leurs œuvres  (peinture et photographie)   et aux valeurs nobles  qu’ils  soutiennent,  les artistes  exposants  se sont forgés d’ une solide volonté  et une grande crédibilité que confortent l'originalité, la pertinence et la créativité ; ce qui constitue un réel motif de fierté et d'espoir. C'est dire l'importance de cette exposition -  seuil  qui s'est installée comme un rendez-vous incontournable pour les  jeunes artistes   contemporains qui  vont  marquer le paysage plastique d’ici et d’ailleurs, et ce après deux événements artistique de référence : Fusion I à l’Ecole Supérieures des Beaux Arts de Casablanca  et fusion II au Musée du Judaïsme Marocain de Casablanca : « Persévérant dans cette voie,  ce collectif,  pilote au Maroc,  a  tenu à conférer  aux artistes une consécration événementielle  contre toutes les formes de discrimination. Il est  persuadé que, grâce à la précieuse contribution des artistes  participant à  cette seconde escale, de nouvelles perspectives seront ouvertes devant les artistes contemporains à la recherche de la singularité et de la différence. », écrivait Dr.Cheikh Abdellah, critique d’art Il est à rappeler que La Galerie Akwas (4, Derb El Makhzen,Medina ) a été inaugurée en juin 2004 par le ministre de la culture Mohamed El Achaari et le wali de la région, avec une grande exposition regroupant de nombreux artistes de la région et d’autre villes du Maroc en hommage à Chaibia. Le but de la galerie était d’abord de promouvoir l’art de la région et du Maroc en général. Depuis son existence, tous les artistes d’Azemmour et d’El Jadida y ont été exposés. Les habitants de la médina ont accueilli avec beaucoup d’intérêt cette galerie qui leur a permis d’avoir des contacts directs avec des artistes et qui était une première dans l’histoire de la ville 
Né en 1944 à Casablanca,  son fondateur  Abderrahmane Rahoule a commencé sa formation artistique en 1962. En 1967 il suit un stage de céramique à Delft, en Hollande et de faïence en Tchécoslovaquie. Il revient à Casablanca pour être assistant dans l’atelier de céramique de l’École des beaux-arts. Il repart un an plus tard à Paris pour compléter sa formation et s’inscrit à l’École des arts et métiers. Directeur  de  l’École Supérieure  des Beaux-Arts de Casablanca, depuis 2003. Il est membre fondateur du syndicat des artistes plasticiens. Il est également membre de bureau de la Coalition nationale des arts plastiques et de l’Association internationale des arts plastiques de l’UNESCO au même titre que le fondateur de la galerie d’art Akwas, située à Azemmour.Le parcours professionnel du plasticien Abderrahmane Rahoule s’est construit, au fil des ans, en poursuivant deux voies complémentaires : celle de céramiste, de peintre et de sculpteur et celle d’enseignant à l’Ecole des Beaux-Arts de Casablanca dont il est le directeur depuis 2003. Rahoule opère par fragmentation et juxtaposition, construction et étagement. Sans excès de géométrisme pourtant. Cônes, rectangles, sphères sont harmonieusement articulés. Si les formes sont réduites à leur expression minimale, la couleur, elle, toujours vive, nimbe la toile d’un expressionnisme qui capte et égaie le regard. Rien de narratif cependant dans cette peinture. Elle ne cherche ni à conserver, ni à illustrer. Elle est entièrement axée sur la volonté de dégager des relations purement plastiques





0 التعليقات:

إرسال تعليق

افتتـاحيـة

افتتـاحيـة
الوقـائـع بـريـس

أيقونة التشكيل المغربي الشعيبية طلال

أيقونة التشكيل المغربي الشعيبية طلال
ARTS PLASTIQUES

جديد السوبرانو حصريا لمع فنان

جديد السوبرانو حصريا لمع فنان
Music

القبح في أكبر تجلياته

القبح في أكبر تجلياته
مقـــالات الــوقائـــع

العش السعيد مع أماني عبد العال

العش السعيد مع أماني عبد العال
EMISSION

محمد فاسي يقارب أعمال لبابة لعلج

محمد فاسي يقارب أعمال لبابة لعلج
ARTS PLASTIQUES

أحمد الشرقاوي ... المضيء المعتم

أحمد الشرقاوي ...  المضيء المعتم
زوووم

الفقيـه محمـد البصـري

الفقيـه محمـد البصـري
مــدارات

العيطة بين التوهج والتمييع

العيطة بين التوهج والتمييع
Music

عصفورة الرقراق بهيجة إدريس

عصفورة الرقراق بهيجة إدريس
Music

صافي السلامي خاصو يستاقل ... ؟

صافي السلامي خاصو يستاقل ... ؟
Foot

الرياضة في هذا التلفزيون المغربي

الرياضة في هذا التلفزيون المغربي
Foot

عفيف بناني ... الفنان والكاتب

عفيف بناني ... الفنان والكاتب
ARTS PLASTIQUES

لماذا لم يعد المغاربة يذهبون إلى السينما؟

لماذا لم يعد المغاربة يذهبون إلى السينما؟
ملف الوقائـع الأسبوعي

تابعوا الوقائع على فايسبوك

المتابعة بالبريد الإلكتروني

الوقائع بريس

مـن هنـا يبـدأ الخبـر الفنـي مـن الوقائـع بريـس ..

لمـاذا الوقـائـع بـريـس؟

مـن نحـن؟