الرئيسية » » L’exposition internationale ... Les mains qui voient

L’exposition internationale ... Les mains qui voient

كتبـه said fardy الخميس، 4 يناير 2018 | 7:13:00 ص

تشكيـل..


الوقائـع الفنـي
L’exposition  internationale ... Les mains qui voient   
                                                                                
Polyphonie et symbiose



الوقائـع بريـس



Fidèle à sa mission culturelle dynamique, l’Association « Création et Communication »  a  organisé dernièrement  la quatrième édition de  l’exposition internationale  «  les mains qui voient »  à  l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca et à  la  Maison de la culture  et ce en partenariat avec la Commune de Casablanca, la Direction Régionale du Ministère de la Culture  Casablanca-Settat.   Cette nouvelle édition a été marquée  par  la participation de  plusieurs  artistes plasticiens d’ici et d’ailleurs  (peinture, photographie artistique  et sculpture.Elle est exclusivement   dédiée à la mémoire de   l’artiste créateur   Jilali Gharbaoui  (Jorf El Melha, 1930 - Paris, 8 avril 1971),  précurseur de  l’art moderne et figure légendaire de l’abstraction  gestuelle  voire lyrique au Maroc

Cette manifestation ,  première dans son genre au Maroc ,  a été rehaussée  lors de son ouverture  conviviale   par la présence effective   d’un parterre distingué d’éminentes personnalités dont , entre autres, Mme Rabha Zahid, chef de la Division de la Culture, du Sport et de l’Animation à la Commune de Casablanca, l’artiste plasticien de renom Hossein Tallal  , ami fidèle de  Jilali Gharbaoui , et ce sur fond de satisfaction des organisateurs et des partenaires des résultats affichés et de leur engagement de rééditer cet événement  international  et de le développer  davantage pour lui assurer  sa durabilité spatiotemporelle
 La cérémonie d’ouverture   de cette manifestation   s’est déroulée à  l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca en présence de plusieurs artistes  et  créateurs   marocains et étrangers  ainsi que   des  présidents et invités  d’honneur, qui ont exprimé leur satisfaction de la qualité des activités proposées  et de l’ambiance  qui y régnait. Ils se sont félicités de l’engouement  du public pour cette  manifestation  artistique  éclairée, soulignant l’importance  d’étayer  cette rencontre   et de l’ériger en une tradition annuelle  pour encourager l’ancrage de  la culture  plastique au sein de  la  société  et enrichir la dynamique que connaît le paysage culturel au Maroc
L’évènement   aspire à conforter le positionnement du Maroc dans le dialogue interculturel en jetant un pont entre les artistes  et les médiateurs. Il  offre  une plateforme d’expression aux artistes, marocains et internationaux, qui se sont engagés dans une démarche  interactive
 C’est ainsi que le programme culturel a été ponctué par les acte suivants : Projection d’un film documentaire sur  le parcours  de l’artiste feu Jilali Gharbaoui (pionnier de  l’abstraction lyrique au Maroc) ,  rencontre ouverte avec Najib Cheradi  (artiste multidisciplinaire)   sur le thème  «  les arts plastiques et la musique  »,  vernissage de l’exposition collective dédiée à la mémoire de l’artiste feu  Jilali Gharbaoui,    workshop   de création   encadré  par  les artistes espagnols (invités d’honneur) : Amparo  Maselva, Luis Fernández Bonilla, Maria Jose Galdeano Marin, Margui  Lopez, Judith Martín Monte,  Esther Martínez Recuero. Le programme a été également animé par  une rencontre ouverte avec l’artiste plasticien   de  renom Abdesslam Nouar  autour de son parcours  créatif ainsi que par une rencontre interactive avec Najib Cheradi  et l’artiste Hamid  Alaoui (commissaire de l’exposition)  à  l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca, Annexe de Ben M’Si
Par rapport à la figuration et la nouvelle figuration , les artistes  exposants ( Abdesslam Nouar  , l'artiste suédoise  invitée d’honneur Strandänger Susanne,  Maria José Caldeano Marin, Margui Lopez, Amparo Maselva,   Abdelhak Salim, Fatna Chanane  ,   Rachid Afilal,  Abdelhak Salim  et  Aicha Jabari ) ont su développer un  réalisme expressif  qui  se matérialise en un monde de formes  et de couleurs. Ils sont  doués d'une vision profonde et méticuleuse, allégorie du voyage libérateur pour le conscient
Quant aux artistes  néo plasticiens et abstraits ( Judith Martín Monte, Esther Martínez Recuero, l'artiste algérienne invitée d’honneur Linda Bougherara,  l’invité d’honneur  Hamid  Alaoui,  l’invité d’honneur Najib Cherradi,  l’invité d’honneur  Saïd Raji, Abderrahim Aboumaarouf,  Rachid Ighli , Khadija Afilal, , Youssef  Labdag, Khadija Bennani  et  Habiba Karmouni  ), ils   manient  en même temps le dessin et la peinture, en  arrivant  à  un phénomène visuel  particulier. Les tailles polychromes de l'œuvre sont  organiques et consistantes permettant d'entrevoir ce qui est aujourd'hui en peinture, sa dernière métamorphose.
 Quant  à Jalil Benlaasel, il   travaille  sur les  registres de la sculpture et de   l’installation , en  abordant  la matière   avec une main de virtuose, en mettant en évidence  le premier jet de la création : un jet  spontané  qui  impose  son intensité par son rythme  et l’opacité  de son rendu, pour inscrire et construire ses formes
L’exposition  nous  a offert  également l’occasion  pour apprécier quelques facettes de l’art  fantastique   à travers   les  œuvres des artistes oniristes exposants   (Luis Fernández Bonilla,  l’invité d’honneur Hassan Adib , Hassan Cheikh et Abderrahman  El Hannaoui ).  Ils  expriment  le fruit de leur  imagination à travers une peinture  étrange  qui  donne naissance à des créatures  singulières  voire merveilleuses. En recherche permanente de créations originales où le sujet  hybride   est toujours mis en scène, ces artistes ont  le don de nous émerveiller et de nous surprendre.
Dans les registres photographiques (l’artiste tunisienne Chayma Riahi invitée d’honneur,  l'artiste  Algo Zahra présidente de l'Association " Création et Communication" et l'artiste Mohcine Tarar  ), ce n'est plus le sujet qui gouverne l'image, mais plutôt l'organisation des masses et des lignes de construction à partir d'un point de vue plastique.  Que reste-t-il de  cette exposition ? Des traces qui nous font rêver, sans aucun doute 



0 التعليقات:

إرسال تعليق

افتتـاحيـة

افتتـاحيـة
المطروح اليوم على الكيانات والنقابات الفنية بمختلف اتجاهاتها ومشاربها، هو تفعيل بطاقة الفنان والحسم في إخراج قانون الفنان إلى حيز الوجود والدفاع عن الحقوق المشروعة المهنية والاجتماعية للفنان، والدفاع أولا وأخيرا عن كرامة الفنانين، هذا من صميم عمل النقابات الفنية وإلا لما تتواجد أصلا !؟..

حلقـة: العكـوزة والعـدوزة


Politique

هل لنا نخبة...أم استنساخ مشوه لنخبة كانت!؟


Parlement

maafennan

maafennan
رصد لأخبار وجديد الفنانين والمبدعين وتسليط الضوء على مساراتهم الفنية على قناة مـع فنـان

زوووم

زوووم
أحمد الشرقاوي... بين الحداثة والتجذر

إنت يا غالي ... جديد فاتن هلال بك

إنت يا غالي ... جديد فاتن هلال بك
Stars

مــدارات

مــدارات
الفقيـه محمـد البصـري

Stars

Stars

Audits

ميكـرو الشعـب حلقـة: جار قبل دار


Cinéma

تابعوا الوقائع على فايسبوك

المتابعة بالبريد الإلكتروني

الوقائع بريس

مـن هنـا يبـدأ الخبـر مـن الوقائـع بريـس ..